logo

Par : Mohammad Nader

Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique, le Professeur Dr. Khaled Abdel Ghaffar, a ouvert la 10e Conférence internationale sur le cancer du sein, de l'oncologie et d'oncologie (BGICC), organisée par la Société internationale de cancer du sein, les universités et les centres de recherche, en coopération avec la Société américaine de l'oncologie (ASCO), la Société européenne d'oncologie (ESO), la société européenne de chirurgie de l'oncologie (ESSO), la Société internationale pour l'immunothérapie (CTCI), l'unité de recherche de la Faculté de médecine de l'Université Ain Shams (MASRI).

L'événement de deux jours a eu lieu les 18 et 19 janvier, en présence du professeur Dr. Abdel Wahab Ezzat, Président de l'Université Ain Shams, le Major général, M. Ahmed Al-Taoudi, Président de l'Académie médicale militaire, le Professeur Dr. Hussein Khalid, ancien ministre de l'enseignement supérieur et de professeur d'oncologie médicale, le Professeur Dr. Abdel Nasser Sengab, Vice-président de l'Université Ain Shams pour les études de troisième cycle et la recherche, avec la participation d'un grand choix de professeurs, chercheurs et experts spécialisés dans les maladies du sein, les femmes&# 39;s les tumeurs et système immunitaire.

Le Professeur Dr. Abdel Ghaffar a souligné l'importance de la coopération entre différents organes et l'intégration des institutions pour aider à guider la recherche scientifique au service de la communauté, qui a été l'établissement d'un réseau international qui rassemble le monde entier dans différentes universités du monde et des spécialistes internationaux dans la recherche sur le cancer et de l'enseignement médical pour lutter contre le cancer.

Le ministre a également confirmé son soutien à la recherche scientifique, la coopération dans la lutte contre le cancer, et l'encourageant à participer activement à des entités de recherche clés tels que l'ARST, FANDC et ERASMUS DAAD et d'autres programmes qui aident à enrichir la recherche scientifique et de faciliter les possibilités de financement.

En marge de la conférence, de nombreuses expositions ont été organisées, en plus d'organiser un groupe de scientifiques et des séminaires éducatifs, des séances spéciales, des conférences et des ateliers, ainsi que plusieurs discussions afin de fournir les dernières informations sur les tumeurs du sein, les femmes&# 39;s des tumeurs, l'immunothérapie pour les tumeurs, le cancer, les questions de recherche présentées dans la recherche et la gestion du patient ; d'élaborer une stratégie visant à promouvoir les normes optimales pour le traitement des patients atteints de cancer du sein et de la gynécologie.